template-images-blog-couverture-FR-Google-My-Business-(GMB)---Comment-gérer-les-doublons
Ces dernières années, Google a concentré ses efforts sur la valorisation du référencement local. Ce dernier est certes important pour votre établissement, mais il peut également présenter des inconvénients. En effet, vous souhaitez que votre établissement soit visible et référencé sur Google, mais que se passe-t-il lorsqu’il apparaît sous plusieurs entrées ?

Inonder le web de votre présence avec des comptes multiples est contre-productif, voire dommageable sur le long terme, même s’il faut en parallèle maintenir un certain équilibre entre les profils authentiques que vous souhaitez conserver. Comment faire en sorte de respecter les règles tout en assurant la visibilité de votre établissement ? Voici quelques conseils pratiques pour vous aider à gérer les doublons sur Google.

Pourquoi est-ce important ?

Développer sa présence en ligne est l’ambition de tous, mais les doublons ne sont pas pour autant la solution. Un nombre trop élevé d’entrées peut avoir des répercussions négatives, notamment la désinformation, une confiance entamée de la part des consommateurs ainsi qu’un impact négatif sur le référencement local.

Lorsqu’il s’agit d’exploiter le référencement local et d’étendre votre rayonnement, les entrées multiples peuvent sembler être une bonne idée, mais elles auront plutôt comme effet de vous éparpiller. De plus, elles constituent une infraction aux règles de Google qui régissent les inscriptions d’établissements et peuvent vous exposer à des pénalités si ces pages multiples ont été créées intentionnellement.

Autre effet indésirable : l’impact négatif sur le service client. Les clients veulent avoir affaire à des fiches vérifiées. Et vous voudrez bien sûr pouvoir voir les commentaires et avis qu’ils laissent et y répondre, surtout s’ils sont négatifs. En cas d’entrées multiples, certains clients risquent de laisser des commentaires sur des pages que vous ne gérez pas ou auxquelles vous n’avez peut-être même pas accès.

Les commentaires laissés sans réponse peuvent donner l’impression que votre établissement n’accorde aucune importance aux avis des clients ou encore que personne chez vous n’est chargé de les lire et d’y répondre. Les commentaires négatifs risquent ainsi de s’accumuler et de nuire irrémédiablement à la réputation de votre établissement.

Qu’est-ce qui est considéré comme un compte en doublon ?

Il est probable que votre établissement possède des entrées multiples : un site web officiel, un point de vente spécifique, différents profils sur les médias sociaux, etc. La règle de conduite conforme aux pratiques d’excellence en matière de référencement devrait être la suivante : une entrée par plate-forme et par site. Ainsi si vous possédez un point de vente dans une ville, il est tout à fait acceptable qu’il possède son propre site web, une page Facebook, une page Yelp, une GMB, etc. De la même manière, les différents départements au sein de ce magasin peuvent posséder leurs propres pages, à condition qu’il s’agisse de départements en relation directe avec les clients et possédant leurs propres pratiques.

D’où viennent ces doublons ?

L’existence de pages GMB en doublon peut avoir différentes causes. L’automatisation en est une. Même Google ainsi que d’autres services peuvent parfois créer des pages pour des établissements locaux, pensant qu’elles n’existent pas.

Il est important que votre établissement soit inscrit et décrit dans des termes homogènes sur les différentes plateformes. Cela concerne le nom ainsi que le format de l’adresse postale et du numéro de téléphone.

« ABC Corp » n’est pas tout à fait pareil que  « The ABC Corp » ou encore « ABC Corporation ». La différence est subtile et dans les faits, la plupart des personnes comprendraient qu’il s’agit de la même entité. Mais les logiciels automatisés, eux, ne sont pas toujours capables de s’en rendre compte.

Et à cause de ces légères incohérences, vous pouvez vous retrouver avec plusieurs fiches.

La création de page accidentelle ou la création de page due à des modifications apportées à l’établissement sont également monnaie courante. Par exemple, un grand magasin qui vend des articles appartenant à différentes catégories peut créer une page pour chacune de ces catégories pensant ainsi étendre sa portée. Pourtant, il aura plus intérêt à créer une seule fiche sous l’intitulé « grand magasin » plutôt que des entrées multiples telles que « vêtements  hommes », « vêtements femmes », « mobilier », etc.

Se limiter à une seule fiche facilite votre référencement (plutôt que de lui être préjudiciable) et vous met en conformité avec les règles établies par Google qui interdisent d’inscrire un établissement sous différentes catégories.

Se débarrasser des entrées multiples

Si vous vous retrouvez avec des entrées multiples, vous aurez tout intérêt à mettre de l’ordre dans ces fiches. Pour ce faire, Google exigera dans un premier temps que vous soyez le détenteur de ces pages. Si c’est déjà le cas, les fusionner en une seule fiche s’avère être une manipulation très simple.

Dans le cas contraire, vous devrez tout d’abord faire valoir vos droits sur ces fiches, ce qui pourra être validé à l’aide des informations sur l’établissement pour pouvoir ensuite les fusionner en une fiche unique.

Autre solution : Google Maps

Les doublons peuvent parfois être difficiles à contrôler. Un moyen efficace de dompter les plus récalcitrants est de se tourner vers les entrées Google Maps. En effet, les utilisateurs peuvent à présent mettre à jour les coordonnées d’établissements locaux et sont même encouragés à le faire.

Une fois sur l’entrée Google Maps, cliquez sur « suggérer une modification » pour les coordonnées de l’établissement. Parmi les options proposées, vous pouvez opter pour « Ce lieu est fermé définitivement ou n'a jamais existé » ou sélectionner le motif « Doublon ».

En dernier recours, si vous ne parvenez pas à revendiquer le doublon, le faire supprimer est la meilleure option qui s’offre à vous. Si la fiche appartient à un tiers, Google contactera la personne pour confirmer que l’établissement ne se trouve plus à l’endroit indiqué. Cela permettra au moins d’entrer en contact avec le propriétaire erroné qui sera dans l’incapacité de prouver que l’établissement lui appartient.

Google maps référencement local

Par où commencer ?

Google est conscient que des doublons sont créés et pour y remédier, il a déjà pris des mesures permettant de les identifier plus facilement. Il vous suffit de vous connecter à votre compte Google My Business et d’aller dans le paramètre intitulé « Établissements en double » sous « Récapitulatif du compte ».

En cliquant sur ce lien, les fiches en double s’afficheront, ce qui vous permettra de les supprimer à partir d’un seul et même endroit à l’aide du bouton Menu en face.

Optimisez votre compte GMB

Si vous vous retrouvez avec des fiches Google multiples, ces conseils devraient vous aider à reprendre le contrôle de la situation. Enfin, en centralisant votre présence sur Google en conformité avec les règles de la plate-forme, vous permettrez à vos clients de vous trouver plus facilement tout en optimisant votre référencement.

New Call-to-action