nouveautes-google-adwords-1.pngnouveautes-google-adwords_social.png

Google met toujours un point d'honneur à innover et optimiser ses services. Après un grand nombre de tests du géant américain, les résultats payants ne seront plus visibles dans la colonne de droite. Autre nouveauté, de 3 publicités en amont des résultats naturels, les internautes auront parfois le droit à 4 publicités.

Les résultats du moteur de recherche Google sont certainement ce qu'il y a de plus reconnaissable sur Internet, mais ces derniers sont en train d'évoluer. La firme américaine est actuellement en train d'effectuer des petits changements. Ces derniers vont pourtant sensiblement modifier l'expérience des internautes et surtout impacter les professionnels qui utilisent la publicité payante. Les desktop users vont découvrir un nouvel affichage des publicités, et notamment leur disparition sur la colonne de droite.

Capture_decran_2016-02-24_a_15.02.04.png

 Exemple du nouvel affichage Google sur la requête "réservation concert" - La publicité sur la droite a disparu

Afin de compenser ce manque évident pour les annonceurs, Google Adwords diffusera parfois 4 annonces publicitaires en haut de la page au lieu des 3 habituels (seuil maximal). Le bas de page des résultats de recherche n'est pas en reste non plus, 3 publicités pourront ainsi être visibles. Si l'on fait les comptes concernant ces différentes modifications, le nombre total d'annonces diffusables sur une page de résultats passe de 11 à 7. 

Deux exceptions sont toutefois recensées. La colonne de droite ne restera pas complètement vide de contenu. Premièrement, les offres de produits générées par le flux Google Shooping (Product Listing Ads) seront présentes sur la droite lors de certaines requêtes. Deuxièmement, les informations gérées par le Knowledge Graph de Google occuperont également cet espace (exemple ci-dessous).

Capture_decran_2016-02-24_a_16.21.01.png  

Depuis une semaine maintenant, ces changements apparaissent progressivement. Ils seront bientôt effectifs sur l'ensemble des requêtes Google et toucheront certains partenaires également. L'objectif principal de la société californienne est de faire de la recherche sur desktop une expérience plus en adéquation avec celle sur mobile. L'idée est également de rendre plus pertinent l'affichage payant pour les internautes et d'optimiser la performance des annonces des utilisateurs d'Adwords. Google explique par ailleurs que ces changements ont été conçus pour des requêtes très commerciales, c'est-à-dire des recherches où l'individu exprime une forte intention d'acheter.   

D'un côté, certains acteurs vont certainement protester contre cette mise à jour, notamment ceux qui étaient bien positionnés en référencement naturel. Avec 4 annonces possibles en haut de page, cela risque de repousser vers le bas les résultats naturels et donc obliger les internautes à scroller. De l'autre, certains se demandent comment Google va qualifier les requêtes supposées "très commerciales" et celles qui le sont moins. Comment juger de l'intention d'achat d'un internaute sur sa seule requête ? Pour une même requête chez deux utilisateurs différents, la motivation peut-être diamétralement opposée. Des éléments sur lesquels Google explique continuer de faire des réglages.

Adwords est le véritable cash-cow de la machine Google, générant près de 90% du chiffre d'affaires de la société américaine. Dernièrement, les résultats trimestriels ont augmenté de 17%, atteignant ainsi 19 milliards de dollars. Les récents changements observés vont-ils impacter ces statistiques ? En tout cas, l'espace publicitaire se réduisant considérablement, cela annonce une véritable lutte entre les annonceurs.

Engagement client, customer centricity : les enjeux